CAIRH - Roy Hart International Arts Center
Chateau de Malérargues
F-30140 Thoiras +33 466 85 45 98

CAIRH intro

Situé au coeur des collines cévenoles, le Centre Artistique International Roy Hart (le CAIRH) a pour mission de protéger et de promouvoir l’héritage vivant du Roy Hart Théâtre. Le Roy Hart Theatre est renommé pour son travail unique dans le domaine de l’expression vocale et de l’extension des registres de la voix humaine. Il puise ses racines dans le travail d’Alfred Wolfsohn et sa recherche sur les liens existant entre la voix et l’âme.

“Je vis en inspirant et en expirant. Je chante en transformant ce souffle en son, ce son qui, à son tour, forme la matière pour les contenus de l’âme.”

Ses élèves poursuivent le travail à Londres après sa mort et, à l’instigation de Roy Hart, ils créent Les Bacchantes (1968), création d’avant-garde qui attire l’attention de Jerzy Grotowsky, Peter Brook, Jack Lang, Jean-Louis Barrault (entre autres), et qui mènera à la création du Roy Hart Théâtre.

Plus de vingt-cinq productions tournent alors en Europe, aux USA, en Amérique du Sud, en Israël, en Afrique du Nord. Progressivement, de nouvelles compagnies telles Panthéâtre, Archipelago, Amadée issues du Roy Hart Théâtre se créent, conduisant à la création du Centre Artistique International Roy Hart (1991). Aujourd’hui, ces compagnies et les membres fondateurs du Roy Hart Theater poursuivent leur recherche sur la voix, créent, se produisent et enseignent partout dans le monde. Le travail du Roy Hart Théâtre est reconnu comme une des influences majeures dans le domaine de la voix et de ses applications artistiques et humaines.

Le travail est provocant, stimulant et physique. En mettant l’accent particulièrement sur le caractère unique de chaque voix, nous travaillons à développer et consolider le registre ‘normale’ de la voix puis à explorer l’étendue vocale vers les registres aigus et graves en découvrant des voix nouvelles et en augmentant le potentiel d’expression musicale et théâtrale. Le travail est apprécié par les artistes du spectacle vivant (acteurs, comédiens, chanteurs, danseurs etc…) par des professionnels et par toute personne intéressée par la communication. La plupart des stages sont ouverts à tous. Certains s’adressent particulièrement aux débutants qui veulent découvrir le travail du Roy Hart Théâtre, tandis que d’autres ont des thèmes spécifiques. Le nombre de participants est limité afin d’assurer la qualité du travail individuel. La plupart des intervenants du Centre, artistes et professeurs, ont travaillé avec Roy Hart et ses élèves. Depuis leur implantation à Malérargues en 1974, ils ont acquis des années d’expérience inter-disciplinaires dans les domaines de la voix, du théâtre, de la musique, de la danse, des arts plastiques, du mouvement et de la psychologie. Reconnus pour leur qualité professionnelle, chacun d’entre eux apporte son expérience propre et les fruits de sa recherche personnelle. Tout au cours de l’année, des artistes et professeurs invités, des étudiants, boursiers pour certains, des chercheurs, apportent leurs pratiques spécifiques et ouvrent de nouvelles perspectives de recherche et de collaboration pour le Centre. Certains des cours ont obtenu l’agréement de la formation professionnelle.

“La voix est le muscle de l’âme.”

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

19 - 24 JuilletExplorer sa voix et chanterMargaret PIKES / Marie-Paule MARTHE / Gianluca PEZZINO

Dirigé par Margaret PIKES, Marie Paule MARTHE  avec Gianluca PEZZINO * (pianiste)
Durée 33 h :  9 h 30 – 12 h 30 & 14 h 30 – 17 h  – Prix : 495 €

Vous aurez la possibilité d’explorer votre voix dans toute son expressivité en chansons avec un accompagnateur au piano. L’accent sera mis sur la liberté d’expression et la recherche vocale, mais nous travaillerons aussi la mise en place musicale et rythmique.

Merci aux participants d’envoyer la partition d’une ou deux chansons qu’ils/elles connaissent  et aimeraient travailler,  avant le 2 juillet au CAIRH (c/°Béatrice/stage Margaret)   Château de Malérargues, 30140 Thoiras –  France

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Eté de fête

40 ans n’est pas très confortable – comme dans ‘la crise de la quarantaine’. C’est gênant de revenir vers l’idéalisme et le courage de notre folle jeunesse, mais nous devons le faire: Non pour la nostalgie, mais pour lui rendre hommage.

 Le 1er juillet, nous avons fêté le jour anniversaire des premiers arrivants à Malérargues, avec du plaisir et de la beauté, en compagnie des jeunes et des vieux amis. Nous avons inauguré une nouvelle galerie avec l’exposition de photographies prises en 1974 par Ivan Midderigh.

Ensuite Enrique Pardo a présenté l’ouverture de la 30e Festival Mythe et Théâtre.

Tout ceci a été suivi d’un dîner merveilleusement chaotique avec une soixantaine de personnes – chaotique parce que nous étions tous dans Salamandre à cause de l’orage traditionnel qui semble toujours vouloir se joindre à nos plus grandes fêtes. Des discours, des toasts, des chansons, de la foudre et du tonnerre.

Le prochain événement sera notre propre fête entre nous, le 18 juillet. Le coup d’envoi sera un match de volley-ball dans l’eau – l’Europe contre les Amériques. Suivi d’un dîner et de danse et tôt au lit, parce que nous ne sommes plus aussi jeunes que nous l’étions et qu’il y a des stages le matin.

Par contre le 9 août, aura lieu La Nuit de la performance, de 22h à 6h du matin, avec la pleine lune, les étoiles filantes et toute la palette des créations du Roy Hart Théâtre. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre blog : http://www.roy-hart-theatre.com/blog/.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

24 Mai - 5 JuinVoix Mouvement TexteI. MIDDERIGH / M.-P. MARTHE / B. Mc GEE* / J. MILLIGAN

Dirigé par Ivan MIDDERIGH avec Marie Paule MARTHE, Beth Mc GEE* et Jennifer MILLIGAN* (artistes invitées)

Durée : 72 h (journée libre le 30 Mai) –  Prix : 972 €

Ce stage offre une occasion unique de travailler  la voix parlée et le texte avec Beth McGee, professeur à l’université de Case Western Reserve de Cleveland, l’exploration vocale selon la méthode RHT avec Ivan Midderigh et  M-P Marthe, et une technique d’improvisation appelée Viewpoints pratiquée par Jennifer Milligan de Cincinnati Conservatory et Naropa University.

Ce stage est ouvert à tous, mais il peut être organisé pour que les participants qui connaissent le travail ou qui ont déjà travaillé avec nous puissent approfondir les différentes approches. Merci d’apporter une chanson et un texte appris par cœur.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

10 - 15 MaiVoix et Musicalité (stage pédagogique)I. MIDDERIGH / M.-P. MARTHE / D. GOLDSWORTHY

Dirigé par Ivan MIDDERIGH, Marie Paule MARTHE et David GOLDSWORTHY
Durée : 36 h – Prix : 486 €      Stage annulé par manque de participant.

« Ce voyage dangereux et passionnant dans la voix de huit octaves, c’est-à-dire dans le son, a été entrepris en premier lieu, dans l’intention de découvrir la source du mot auquel mon théâtre est en train de revenir. » (Roy Hart)

Voix et Musicalité propose d’interroger dans la pratique pédagogique la relation musicale entre le préverbal et le mot (le verbe) auquel Roy Hart souhaitait revenir. En s’appuyant sur des documents d’archives et sur l’expérience de professeurs RHT venus de Londres, les candidats apprendront à utiliser l’extension des registres vocaux (la Voix de Huit Octaves) et le sens qui surgit ou se révèle dans l’expression, émotionnellement et artistiquement, au-delà des mots.

Voix et Musicalité est un stage pédagogique de niveau avancé ouvert aux candidats inscrits au programme de formation pédagogique RHT ainsi qu’à toute personne ayant déjà acquis une connaissance approfondie du travail vocal RHT, et ouverte
à recevoir l’enseignement des candidats ainsi que celui de professeurs RHT expérimentés.

Rappel : Toute personne désirant présenter sa candidature à la formation de formateurs RHT doit avoir obtenu le certificat général RHT. Ce stage peut être pris en compte dans le volume horaire requis pour le certificat général pour les personnes intéressées par celui-ci.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

PROTOCOLE POUR LA FORMATION DE FORMATEURregister

PROGRAMME DE FORMATION DE FORMATEURS DES PROFESSEURS DE VOIX ROY HART THEATRE
(protocole révisé le 18 décembre 2011)

Ce programme est destiné aux personnes désireuses de devenir professeur de voix Roy Hart Théâtre. Il stipule le cadre général de l’accréditation (expérience nécessaire et formation) et détaille le réglement et les conditions requises.

Principes
Le travail vocal hérité d’Alfred Wolfsohn, de Roy Hart et du Roy Hart Théâtre met l’accent sur l’individu. Il n’est pas facile de quantifier tous les bénéfices humains et artistiques que l’on peut tirer de cette approche, mais ils sont essentiels et tiennent une place centrale dans la formation de formateurs. La relation maître/élève et la réflexion personnelle jouent un rôle important dans le travail d’extension des registres de la voix et de ses possibilités expressives.

Tous les candidats à la formation de formateurs doivent :

  • Avoir suivi la totalité des 300 heures de stages en groupe nécessaires à l’obtention du Certificat Général Roy Hart Théâtre et avoir commencé à prendre des cours individuels (le volume de 30 heures de cours individuels requis pour l’Attestation générale de travail Roy Hart Théâtre pourra être complété pendant la formation de formateurs).
  • Avoir pour tuteur un Professeur Roy Hart approuvé par le T.T.C. (Teacher Training Committee). Le tuteur propose le candidat au T.T.C., supervise son parcours et l’accompagne dans son cheminement vers l’examen. Il s’assure de son engagement actif envers le Centre Artistique International Roy Hart.
  • Avoir une connaissance et une compréhension fine du travail vocal d’Alfred Wolfsohn, de Roy Hart et du Roy Hart Théâtre, ainsi que de la philosophie que ces approches impliquent.

Durant la formation de formateurs, les candidats devront :

  • Compléter, si besoin est, les 30 heures de leçons individuelles requises pour l’obtention de l’Attestation générale de travail Roy Hart Théâtre.
  • Prendre régulièrement des leçons individuelles avec des Professeurs Roy Hart choisis dans un large éventail.
  • Participer à des stages à Malérargues au sein desquels les notions de pédagogie sont étudiées et discutées, ou participer à d’autres stages de formation de formateurs approuvés par le T.T.C.
  • Donner un minimum de 25 leçons sous la supervision d’un professeur Roy Hart approuvé. Ces leçons doivent être suivies d’un échange verbal.

N.B. : Le décompte des heures de stages pédagogiques suivis et des leçons données sous supervision doit être tenu à jour par le candidat et envoyé ponctuellement à son tuteur, ainsi qu’au T.T.C. à l’issue de chaque stage pédagogique, le directeur du stage devra envoyer un compte-rendu au tuteur et au T.T.C. Toute information majeure relative aux cours individuels donnés sous supervision doit également être communiquée au tuteur.

  • Avoir une rencontre physique et une discussion avec son tuteur pendant la première année de la formation de formateurs. Cette rencontre permettra de s’assurer que la direction prise est la bonne aux yeux des deux protagonistes et de lever d’éventuels malentendus. Un compte-rendu de cet échange rédigé par le tuteur devra être envoyé au T.T.C.
  • Commencer à co-enseigner dès que le tuteur estimera le candidat prêt pour cela. Le candidat devra justifier avoir co-enseigné au moins 30 heures avec des professeurs Roy Hart approuvés par le T.T.C. à la fin de la période probatoire.

N.B. le co-enseignement est défini comme suit : L’implication dans la mise en place et la tenue d’un stage dirigé par un professeur Roy Hart, incluant l’élaboration du planning, l’enseignement lui-même et les réflexions en dehors des heures de cours. Afin de tirer le meilleur profit de cette collaboration, il faudra qu’il y ait au moins une session pendant laquelle le candidat et le professeur en titre enseignent ensemble. Le décompte ne doit pas inclure les heures durant lesquelles le candidat assiste à l’enseignement du professeur Roy Hart : seules les heures durant lesquelles le candidat enseigne lui-même sont comptabilisées.

  • Préparer et représenter en public une pièce de théâtre ou une performance, ou avoir déjà participé à une création de ce type.

NB. Le Diplôme de professeur de voix Roy Hart n’est pas automatiquement délivré une fois tous ces pré-requis remplis. Le tuteur devra demander l’organisation d’un examen lorsqu’il jugera le candidat prêt pour cette épreuve.

Préparation à l’examen :

  • Le tuteur fera par écrit une demande d’examen au T.T.C. quand il pensera que le candidat est prêt. Suite à cela, le T.T.C. informera le Conseil d’Administration.
  • Le T.T.C. choisira un jury comportant trois membres.
  • Le T.T.C. informera le candidat, les membres du jury, le bureau et le Conseil d’Administration des dates de l’examen.
  • Le jury communiquera le planning de l’examen au candidat et au tuteur, ainsi qu’à d’autres professeurs dont la présence serait jugée importante.

Pendant l’examen :

  • Le jury s’entretiendra avec le tuteur du candidat. Tous les professeurs ayant joué un rôle important durant la formation du candidat peuvent être présents.
  • Le jury s’entretiendra avec le candidat. Le tuteur sera présent pendant la première partie de cette rencontre, ainsi qu’éventuellement d’autres professeurs dont le présence serait pertinente.

.       Il sera demandé au candidat de donner deux leçons individuelles en présence du jury.

  • Le tuteur assistera à l’une de ces leçons au moins.
  • L’examen se tiendra sur deux jours.
  • Le tuteur devra être présent pendant la rencontre finale entre le jury et le candidat.

Après l’examen :

  • Le jury fera parvenir ses remarques et ses recommandations au Conseil d’Administration.
  • Le Conseil d’Administration soumettra ces recommandations à un vote, puis transmettra sa décision au T.T.C. et au tuteur.
  • Le tuteur fera parvenir les recommandations du jury et le résultat du vote du Conseil d’Administration au candidat.
  • Une fois validé par le Conseil d’Administration, le candidat pourra commencer à enseigner en tant que professeur de voix Roy Hart.
  • Durant une période probatoire d’un an minimum, le professeur nouvellement admis doit continuer à se référer à son tuteur, continuer à prendre des leçons individuelles et compléter ses 30 heures de co-enseignement, si besoin est. Il doit suivre les recommandations du jury.
  • Juste avant la fin de la période probatoire, le Directeur du jury et le tuteur doivent confirmer par écrit au T.T.C. que le candidat a bien satisfait à toutes les demandes qui lui avaient été faites.
  • A l’issue de cette période probatoire et sur recommandation de son tuteur, le candidat validé par le Conseil d’Administration se verra remettre son diplôme de professeur de voix Roy Hart Théâtre.

Résolution des conflits En cas de conflit entre le candidat et son tuteur :

  • Les deux parties discuteront entre elles afin d’essayer de résoudre le conflit.
  • Si le conflit n’est pas résolu, la partie qui s’estime lésée peut demander l’arbitrage du T.T.C. afin de trouver une issue.
  • Si la partie qui s’estime lésée n’est toujours pas satisfaite, elle peut dans un deuxième temps en appeler au Conseil d’Administration afin de trouver une issue au conflit.
  • Si le candidat considère que son examen ne s’est pas déroulé d’une manière loyale, il peut déposer une réclamation par écrit auprès du T.T.C., puis du Conseil d’Administration.

Exceptions Aucune exception au présent protocole ne peut être décidée sans concertation avec le T.T.C. et le Conseil d’Administration.

Processus d’amendement Ce protocole peut être amendé par vote du Conseil d’Administration.        

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Guardian obituary

James Hillman, who died aged 85 at his home in rural Connecticut from the complications of cancer, has been hailed as the most important American psychologist since William James. He was a dedicated subversive – witty and original – an heir to the Jungian tradition which he re-imagined with unceasing brilliance.

He had celebrated his 70th birthday at the Globe Theatre in Southwark, where a succession of friends performed on the stage, dramatically lit with a single coal brazier.  When his turn came, he stepped out and delivered a graceful tap-dance routine in which he exhibited characteristic sensuality and grace. The playful deftness of his feet echoed the agility of his mind: Hillman had a way of dancing his way through complex ideas that was both dazzling and deeply serious.

The author of more than twenty books translated into twenty-five languages, Hillman touched a very wide range of people from the musician and artist Brian Eno to the actor Mark Rylance, from painter and film maker Derek Jarman to the novelist Thomas Pynchon, from punk historian and rock critic Jon Savage to the artist Susan Hiller.

Fiercely critical of America’s dedication to the pursuit of happiness, James Hillman focused on the darkest and most difficult human experiences – illness, depression, failure and suicide, not merely as abnormal pathologies that should be avoided or cured, but as potential sources of depth and wisdom.

Hillman drew on the writers and philosophers of the Italian Renaissance and Ancient Greece, as well as a romantic tradition that included Keats, Goethe, Schelling and Dilthey. Aware that he didn’t want to create a school of his own, he proposed an “archetypal” or “imaginal” psychology, which would restore the psyche or soul to a discipline he believed to have been diminished by the scientific and medical models.  Influenced by the French Islamist and Sufi Henry Corbin, the poetics of Gaston Bachelard and the phenomenology of Merleau-Ponty, he argued that reality is a construct of the human imagination – the stuff of myths, dreams, fantasies and images. There was, however, very little about his thought that was divorced from the world of money, war and politics. His unrelenting cultural critique embraced everything from masturbation to plastic surgery, and the design of ceilings to Dubya’s foreign policy.

The image –as antidote to literalism – was central to his thought and practice, but not an image reduced by theoretical speculation or interpretation. Whether in dream, poetry or everyday life, he would advocate “sticking to the image”, whose often indistinct or paradoxical language spoke, he argued, with more authenticity than verbal discourse. Film was an ideal vehicle for his ideas: he was the main contributor to my films “The Heart Has Reasons”  (Channel 4, 1993) “Kind of Blue” (Channel 4,1994), and the five part-series “The Architecture of the Imagination (BBC2, 1994)

Hillman’s thought drew on pre-Christian modes of thought – a polytheistic perspective reflecting the myriad possibilities of the human psyche, imagined as gods and goddesses, myths and metaphors, whose polymorphous nature spoke for the instincts that shape our thoughts and actions more truthfully than the good-and-evil world of oppositions central to the monotheistic religions of the book.

James Hillman grew up in Atlantic City, New Jersey, with parents in the high-end hotel business – they partly owned the George V in Paris.  In a seaside resort that sold and lived by illusion, Hillman spoke of learning early on about things not always being what they seemed. During the Second World War, he served in the Navy Hospital Corps, looking after the blind – an experience that exposed him to the sightless patients’ rich inner life as well convincing him of the pitfalls of institutional medicine. After studying at the Sorbonne and Trinity College, Dublin, he travelled in Africa and spent a year writing in Kashmir, where he discovered the writings of C.G.Jung. He returned to Europe to work on a PhD at the university of Zurich and enrolled on the diploma course at the Jung Institute in 1950.

Soon after qualifying, he became Director of Studies at the Institute and during his time there, published his most ground-breaking works, including “Re-Visioning Psychology” (1975), based on the prestigious Terry Lectures he had given at Yale in 1972. This Pulitzer nominated book was followed by “The Dream and the Underworld (1979) and “The Myth of Analysis” (1983) In these central studies Hillman set out, with great erudition as well as a gift for subversion, to “see through” the idea and practice of psychology, the way in which we extract meaning from dreams and the guiding fictions behind the practice of psychoanalysis.

Hillman left Zurich in 1978 to become Graduate Dean at University of Dallas, where he also set up the Dallas Institute of Humanities and Culture which fostered the radical appraisal of cities and our lives within them. He also edited the journal Spring and was chief editor of Spring Publications.

Having practiced as an analyst for 40 years, Hillman eventually became highly critical of therapy. He argued that the sickness of humanity lay in the world rather than within each person. Therapy should, he believed, change politics, cities, buildings, schools and our relationship with the natural environment rather than focus solely on people’s inner lives.

Although Hillman was far from sympathetic to its sugar-coated promise of wholeness and fulfillment, he was co-opted by the New Age movement, always anxious to promote gurus with a fresh message. He came dangerously close to being identified with it when he was, for several years, involved in the Men’s Movement, alongside the poet Robert Bly and the social activist Michael Meade. He moved on to find a wider audience through a series of popular but still provocative books, including “The Soul’s Code” (1997), which reached the No1. Spot on the New York Times bestseller list, and “The Force of Character” (1999)  - works which explored, with examples running from Picasso to Hitler, the idea that we all have a calling, a individual and innate character which shapes our lives. In “A Terrible Love of War” (2004), eschewing the pacifism so dear to the liberal left, he reflected on humanity’s abiding martial ardour and need for the periodic spilling of blood, at great cost and with incalculable suffering.

As well as writing beautifully – texts of layered intellectual exposition that were dense yet always skillfully articulated – he was an electrifying lecturer and teacher:  a tall and charismatic mixture of rabbinical scholar and comedian, with a breathtaking ability to lead his audience through arguments that turned accepted ideas upside down in a vibrant exploration of truths that were multi-faceted and paradoxical. Unlike other critics of the mainstream approach to mental illness, he was not “anti”- anything, seeing in opposition a fantasy that drew us away from meaning and from life. He preferred to deconstruct, often playfully, whether he was speaking of plastic surgery, the politics of the Middle East or the paranoia of the psychiatric profession.

Not surprisingly he approached death, through a period of great physical suffering, with courage, humour and a continuing curiosity about the fictions that surround our ideas of life and death.

He is survived by his wife Margot McLean and his children by his first marriage Julia, Carola, Susanne and Laurence and five grandchildren.

James Hillman, writer, archetypal psychologist, born 12 April 1926, died 27 October 2011.

Mark Kidel

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Portes ouvertes

La nouvelle saison à Malérargues est lancée !

Voir la vidéo de la Journée Portes ouvertes.

Quand nous sommes arrivés en 1974, Malérargues était un monstre au bois dormant. Un château mort aux toits presque tous effondrés. Aujourd’hui nous reconstruisons “la dernière ruine” pour en faire, d’ici l’été, un studio-appartement pour des enseignants invités, des artistes en résidence et des étudiants du monde entier.

Le théâtre Magnanerie a été ré-équipé et mis aux normes en matière de sécurité, nous allons donc pouvoir faire plus souvent des présentations ouvertes au public.

L’été sera chaud, vivant et il y aura du monde, donc ne tergiversez pas : inscrivez-vous au plus vite si vous voulez être certain d’avoir une place sur cette saison. Le printemps est plus beau et plus calme : venez le constater vous même ! Pour en avoir un aperçu, regardez le programme.

Nous remercions la Mairie de Thoiras pour le soutien qu’elle nous apporte.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

James Hillman et Malérargues

a personal appreciation

 

In 1974

47 of the Roy Hart Theatre came to Malérargues from London with the high – even mad hopes of being the most profoundly important movement in theatre of the twentieth century. Deep in the mysterious and difficult Cevenol hills we hoped to find the peace necessary to bring soul back to theatre.

Then we were decapitated by a road accident.

We buried our dead, waited, and were confronted with the question, « Do we dare continue without Roy? » The alternative was to return to London, but for most of us that seemed shameful. We voted to persist.

There were then six years of Stalinist communal madness, living on lentils. Half of us went out to work so that the other half could rehearse and perform. It was terrible, but in my life I am proud of those friends and those years.

Then different personalities, different projects began to emerge, leading to what I consider the golden age of Roy Hart Theatre -  Six or eight different shows with entirely different styles and goals, and all great. One element that fed this freedom and multiplicity was Enrique’s discovery of the writings of Charles Boer, James Hillman and Rafael Lopez Pedraza on mythology. James presented us a freedom and seriousness of thought that helped us avoid becoming a sect.

It could be said that at that time we were an orphaned theatre in search of a new father, but they were not fathers, they were friends – bubbly, fun inspiring friends. James was never a father, he was a buddy. They came to us via Enrique’s correspondence with Charles and James, then a chance meeting with « Pagilacci » in Ascona. Our opera, Pagliacci was not overtly psychological, it was a « show » and it was good and they loved it.

With this proof that we were not some kind of theatrical weirdos they came to visit Malérargues the following winter. They saw all of our shows including a beautiful and unique performance of Pan by Enrique.

They respected what we had achieved and were working for. They were good friends for many years. Charles introduced the idea of « Myth and Theatre » and he, James and Paul Kugler were star speakers for many of its manifestations. They are great friends of Malérargues and the dreams there.

Years later, just on the pavement outside the Broadway and East 4th street market in New York, I met Margot, James’ most beautiful wife, it was an amazing co-incidence. She immediately invited me to dinner and later to stay with her and Jim in their Chelsea apartment. They were so warm and kind to me that I can never forget. I have dreamt of them regularly over the years since and when I knew that James was dying, that friendship drew me back, without hesitation.

James spent his life facing up to and examining pathologies – for what they could give to life. In the living of his own, ultimate pathology he did not renege.

Thursday 27 October 2011: sitting, smiling, drinking and dining around James’ coffin, wondering about the mystery we had just lived, Nor Hall reminded us of the gate keepers at Dephi who put their finger to their lips as the supplicants left the Oracle – « Ssh, don’t tell ». Or did they mean, « Ssh, don’t try to explain ».

Ian Magilton

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

John Wild

ws_johnwild

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

40 ans à Malérargues

P7010579 - Version 2

Mardi 1er juillet

Chers Amis,
les sept premiers membres du Roy Hart Theatre sont arrivés à Malérargues le 1er juillet 1974 – il y a quarante ans. 2014 est aussi le trentième anniversaire du festival MYTHE ET THEATRE. Cette année le thème de ce festival est Rêve(s) et nous avons eu l’idée de l’ inaugurer avec une célébration du plus grand, du plus fou et du plus durable des rêves… Malérargues !

PROGRAMME



18H30 :   Vernissage d’une exposition de photographies d’Ivan Midderigh : Malérargues depuis 1974

19H30 :  Festival MYTHE ET THEATRE ; introduction à REVE(s) par Enrique Pardo, puis pot de bienvenue et cérémonie informelle en mémoire de ces quarante années de présence et de travail à Malérargues.


20H30 :    Dîner-buffet dans la cour de Salamandre (apportez donc des fruits ou des douceurs et vos SOUVENIRS….)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Agenda des événements cet été

Les chanteurs sont de retour à Malérargues !

Il y a deux semaines, les acacias ont commencé à montrer leurs feuilles, leurs feuilles du plus beau vert au monde ! Nous écoutions les rossignols. Quand ils sont arrivés, leurs voix étaient aussi rugueuses que les écorces des acacias, comme s’ils devaient à nouveau apprendre à chanter après un hiver passé en Afrique.

Maintenant, les acacias sont tout blanc grâce à leurs fleurs et l’air est empli de leur parfum et des chants de rossignols. Ces derniers se font entendre jour et nuit et ils chanteront ainsi pendant tout l’été. Et nous aussi…

Et voici le

Programme des événements et des performances à Malérargues 2014

L’été dernier, il y a eu 29 présentations. Cet été, notre 40ème à Malérargues, il y en aura encore plus. Beaucoup d’entre eux seront improvisés au dernier moment, mais voici déjà le programme dans son état actuel. Il évoluera certainement, alors vérifiez-le régulièrement sur ​​le site CAIRH http://teamup.com/ks6960731e6338efec/

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Le programme de stages pour 2014 est en ligne et il se remplit rapidement, n’attendez pas.

A Malérargues,  le printemps fait son retour en force !

Le CAIRH a signé en avril 2014 une convention de partenariat avec le Centre Méditerranéen de Littérature Orale.
Centre de ressources, le CMLO développe un travail de fond sur la littérature orale et son centre de documentation met à disposition du public un grand nombre d’ouvrages et de documentaires audios et vidéos. Son directeur, Marc Aubaret, donne des conférences et effectue de nombreuses formations pour aborder la dimension interdisciplinaire du conte.
Le partenariat entre le CAIRH et le CMLO s’organise pendant les stages « Conte et voix» animés chaque été par Agnès Dumouchel et Marianne Le Tron.
Plus d’infos : www.euroconte.org

2014 est le 40ème anniversaire du Roy Hart Theatre à Malérargues et nous avons l’intention de le célébrer en beauté !

Il y aura jusqu’en octobre des spectacles, des conférences, des expositions et des stages proposés par des membres de la grande famille mondiale du Roy Hart Théâtre.  Entre autres manifestations au programme, vous pourrez assister à : « Attention Travaux » (répétitions et ateliers ouverts, rencontres avec des artistes en résidence, ateliers participatifs, etc) ; des présentations de “Génération” (création musicale par Saso Wollmaeir pour et avec les membres fondateurs du Roy Hart Théâtre) et de  “Régénération” (création de théâtre musical par de plus jeunes artistes venus au Roy Hart ces dernières années) ; “La Nuit de performances” (performances toutes générations confondues !). Sans oublier le 20ème Festival Mythe et Théâtre, en collaboration avec Panthéâtre, ainsi qu’une exposition de peintures d’Enrique Pardo, tirées de son spectacle “Hitler”.  VENEZ FAIRE LA FETE AVEC NOUS ! stages pour 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Anniversaire des 25 ans de Béa

Juin 1987 ………… Juin 2012 Nous avons fêté lundi 25 Juin les 25 ans de travail de Béa au Roy Hart. :) Un rendez vous convivial et rempli de bonne humeur …… et « Blue Swede Shoes »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

15 - 19 Février 2014Voix Creative – Chant, Texte, Improvisation (Complet)David GOLDSWORTHY, Marianne LE TRON & Benat ACHIARY* register

Dirigé par David GOLDSWORTHY, Marianne LE TRON et Benat ACHIARY*
Durée : 29 h  -  Prix : 435 €

Stage « ouvert à tous » (pour les personnes sérieusement intéressés par les ‘enjeux créatifs’ de la voix. Destiné à ceux qui veulent apprivoiser les multiples dimensions de l’expression vocale voix et « aller jusqu’aux limites » dans le chant et l’improvisation).
Objectif : La maîtrise du souffle, et des registres vocaux, la recherche dynamique de couleur, d’expression, de souplesse, de rythme; l’écoute et la sensibilité. Improvisations inspirées par chants, textes et images. Apprentissages de chants traditionnels et polyphoniques.
Contenu : Préparation collective matinale : chant, mise en souffle, corps et voix.
Ateliers en petits groupes avec Benat en chant, poésie et improvisation, avec Marianne en formation vocale, chant individuel, travail de texte et avec David en formation vocale, chant polyphonique et improvisation.
Apporter votre choix de matériel (chants, textes, poésies) et de bonnes chaussures. Si le climat le permet nous travaillerons aussi dans la nature.
Nombre de participants : 10 minimum, 14 maximum.
Début du stage le 15 février à 14 h 00
Fin du stage le 19 février à 16 h 30
Renseignements pédagogiques: e-mail ou 06 72 71 45 96

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Ian Magilton (Président)

ws_ianmagilton

Membre fondateur, venu de Londres à Malérargues en 1974. Il travaille comme acteur et producteur de théâtre en Norvège et au Centre artistique international Roy Hart dont il est président depuis 2009 . « La tâche du CAIRH est de rassembler et de promouvoir de manière professionnelle et démocratique toutes les voix uniques du patrimoine « Roy Hart », tout en conservant la profondeur éthique de la vision de Wolfsohn et Hart ».

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

1er - 5 Avril 2014Voix HumaineWalli HOEFINGER & Nuria INGLADAregister

Dirigé par Walli HOEFINGER & Nuria INGLADA 
Ouvert à tous
Durée : 20 h    Prix : 270 €  
9 h – 13 h
Nombre de participants : 12
.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Jonathan Hart-Makwaia

ws_jonathanhart_2

Jonathan Hart Makwaia est le fils de Dorothy Hart et le fils adoptif de Roy Hart. Il a été témoin des multiples phases de l’évolution du travail vocal, depuis les dernières années d’Alfred Wolfsohn jusqu’à aujourd’hui. Il a tenu une place centrale dans l’histoire du Roy Hart Théâtre en tant qu’interprète, compositeur et professeur. Aujourd’hui encore, Jonathan Hart Makwaia fait en sorte que ce travail se développe et touche de nouvelles générations.

Photo: © Hanna Lippmann

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Jean-Claude Dufourd

ws_jean-claude1

Jean-Claude a découvert Malérargues et l’enseignement de la voix du Roy Hart Théâtre pendant l’été 1993. Il a tout de suite aimé ça et il est revenu chaque été depuis, et même certains hivers ! Il a été parmi les premiers à recevoir le Certificat géneral du RHT à l’occasion de la première Semaine des membres. Il a été élu au Conseil d’Administration en août 2007, et il est trésorier du CAIRH depuis août 2009. A l’extérieur du CAIRH, il est enseignant chercheur dans une grande école parisienne. Il est acteur et chanteur amateur, il écrit de la poésie et même un peu de musique. C’est aussi un fanatique de danse des 5 rythmes Vous pouvez le joindre à e-mail .

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

8 - 13 Juillet 2014River of Life: Signature Story – Telling for Business ProfessionalsIvan MIDDERIGHregister

Dirigé par Ivan MIDDERIGH

Stage en anglais
Durée : 36h (9h30–13h & 14h30-17h)
Nombre maximum de participants : 12
Prix : 540 €

“The choice for leaders in business and organisations is not whether to be involved in storytelling – they can hardly do otherwise – but whether to use storytelling unwittingly and clumsily – or intelligently and skilfully. Management fads may come and go, but storytelling is fundamental to all nations, societies, and cultures and has been since time immemorial ”

Stephen Denning ‘The Leader’s guide to Storytelling’

Telling the Compelling Story teaches the art of inspirational presentation through storytelling. Effective leaders need to be able to inspire and motivate. There are times when storytelling is the most effective and efficient way of making a point or confronting a difficult situation. Participants learn how to construct a succinct and powerful story and master the skills necessary for delivering appropriate and compelling messages. In this workshop the participant will draw a River of their life marking out the key moments, events and people that have influenced the direction of their lives. From this ‘life river’, three personal stories will be worked on and rehearsed, which can subsequently be used in a presentation context.

The Skills

The actor has to be clear on the meaning of the text, so that it will come across to the audience. They have to use their voices with enough volume and colour to ensure the audience will listen and also behave in a way that supports their words, as well as having the self-confidence to face the audience and be able to improvise – to think and act quickly under pressure – if something unexpected happens.

All these ‘actor’ skills are also required by business people, and, indeed, anyone who is required to address an audience. The audience may be one person, a group meeting, or a large corporate gathering

Storytelling is an essential aspect of the work. Everyone has stories which are gathered from their life experiences. The connection between one person and another, between a presenter and the audience, is firmly established by the telling of a personal story. Once the connection is made, people will listen to the information the speaker wishes to give.

The activities in a workshop range from active, high energy group exercises, to calm dialogues and reflective listening. The work is a mix of group work, partner work and individual work.

Ivan Midderigh:

A founder member of the Roy Hart Theatre and senior facilitator for Corporate Scenes since 1992, Ivan has led seminars with wit and style for major international companies including AT&T, Pacific Bell, Nortel Networks, The Gap, Sandia National Lab, Levi Strauss, MacKinsey and Co, is a guest lecturer at The Olin School of Business at Washington University, St Louis, and is senior faculty with the annual Executive Coaching Institute at the Center for Executive Education, University California Berkeley Haas School of Business.

He also spent 5 years (2004 – 2009) in South Africa as a master facilitator of the Brand Ambassador programme for Avis Corporation of Southern Africa and the Brand Champion programme for the Kelly Group and Transnet.

Ivan creates a fusion of humour, honesty, compassion and energy in his work, helping business professionals expand their ‘presence’, and communicate more effectively while developing their interpersonal relationship building skills.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

6 - 15 Avril 2014Teacher Training Group (Complet)Edda HEEG, Carol MENDELSOHN, Kaya ANDERSON, Saule RYAN, Renata ROAGNA & Susanne WEINSregister

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Ulrik Rømer Barfod

ws_ulrikbarfod

Ulrik Rømer Barfod est né au Danemark en 1963. Tout en étudiant la musique à l’Université de Aarhus (Danemark), il s’est rendu compte que la voix n’est pas seulement un instrument de la parole et du chant, mais aussi un outil qui peut ouvrir des portes dans l’imagination et la créativité. Dans son enseignement, il utilise des chansons et des textes pour explorer la voix personnelle et unique de chaque individu. Il est membre du Centre Roy Hart et vit à Hanovre, en Allemagne, et à Malérargues. Il enseigne en France, en Suisse, aux Pays-Bas, en Allemagne, au Danemark, en Suède, en Angleterre, et en Grèce.

Contact / e-mailwww.ulrikbarfod.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

15 - 20 Juillet 2014Contes & VoixAgnès DUMOUCHEL & Marianne LE TRONregister

Dirigé par Agnés DUMOUCHEL & Marianne LE TRON
Durée 36h (13 h 30 – 20 h) - Prix : 540 € 
Nombre maximum de participants : 12
CE STAGE SE DEROULERA EXCLUSIVEMENT EN FRANCAIS

Public : S’adresse à des conteurs amateurs ou professionnels, débutants ou confirmés.
Thématique indicative : Contes facétieux et contes de sagesse, vire langues, vire-oreilles, dictons, menteries, devinettes, énigmes, proverbes. Ce que l’on appelle des « petites formes » dans la classification de la littérature orale. Elles ont l’intérêt d’accrocher l’oreille, de divertir, de faire réfléchir, d’ouvrir à l’imaginaire.
Pré-requis : Vous pouvez choisir un conte dans la thématique ou n’importe quel conte qui vous plaise sachant que sa version orale finalisée lors du stage sera comprise entre 5 et 10 minutes. Vous pouvez l’apporter sous une forme « papier » (avant tout travail d’oralisation) ou en ayant déjà mémorisé la trame du conte. Le matériel apporté servira de base au travail.

3 Objectifs : 1 Travail individuel sur la voix et les gestes du conteur, la narration et la mise en scène du conte. 2 Se mettre en scène devant un public en fin de stage. 3 Avoir l’occasion de voir et de rencontrer de nombreux conteurs lors de la Nuit du Conte à Thoiras.

Horaires : le stage se déroulera du mardi 15 juillet à 14 h au dimanche 20 juillet à 12 h. Du mardi au vendredi de 13 h 30 à 20 h, le samedi de 13h30 à 24h ou toute la nuit, le dimanche de 10h à 12 h.

Programme : Échauffement collectif en grand groupe, ateliers en demi-groupe pour une recherche individuelle en conte ou en voix, mise en situation en grand groupe. Travail sur les contes apportés.

Tenue : souple pour permettre le mouvement et chaussures confortables. Prévoyez vêtements chauds, k-way, lampe de poche et bougies pour la Nuit du Conte.

Deux événements hors les murs inclus dans le stage
Une conférence de Marc Aubaret, directeur du Centre Méditerranéen de Littérature Orale à Alès sur la thématique du stage. La conférence portera sur la thématique : devinettes, énigmes, proverbes, contes facétieux et contes de sagesse, vire langues, vire-oreilles, dictons, menteries. Plus d’infos sur le CMLO : www.euroconte.org
Une invitation à suivre et à participer à la Nuit du Conte à Thoiras : Vous êtes invités en tant que stagiaire à la première partie de la Nuit du conte à Thoiras. Si vous le souhaitez, vous participerez à l’Apéro-conte qui ouvrira la Nuit en utilisant le matériel travaillé dans le stage. Ensuite, le vaillant petit train à vapeur des Cévennes nous transportera d’une scène à l’autre en pleine nature. Plus d’infos : http://nuitdescontes.free.fr/
Une occasion à ne pas rater si vous arrivez dans la région avec un peu d’avance
Le 12 juillet le Centre Méditerranéen de Littérature Orale fête ses 20 ans. Rendez vous à 11 h, Place de la Mairie à Alès. Départ d’une marche urbaine qui se terminera sur le lieu de la fête qui durera jusqu’à l’aube. Contact : 04 66 56 67 69. Plus d’infos : www.euroconte.org
e-mail ou e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

16 - 20 Avril 2014L’Expression Vocale (Complet)David GOLDSWORHTY & An CHEN *register

Dirigé par David GOLDSWORTHY & An CHEN *
Durée : 25 h  -  Prix : 375 €

Même contenu que les stages intitulés « Voix humaine », avec une accentuation sur l’exploration du son, de la voix chantée et de l’improvisation vocale.
An Chen est violoncelliste professionnelle. Elle invitera les participants à improviser avec son accompagnement musical.
Ouvert à tous.

Nombre maximum de participants : 12
Pour plus de renseignements sur la pédagogie : 06 72 71 45 96 ou e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Agnès Dumouchel

ws_agnesdumouchel

J’avais 28 ans et j’enseignais la littérature française à Moscou quand le hasard des rencontres m’a mise sur le chemin de Malérargues. Passionnée par le travail du Roy Hart Théâtre qui mêlait voix et corps, intérieur et extérieur, conscient et inconscient, psyché et émotions, je suis restée 12 ans dans cette famille artistique. Au travail de la voix, s’est ajouté celui de la danse avec Dominique Dupuy et celui du clown avec Jean Bernard Bonange et Bertil Sylvander du Bataclown, des partenaires de longue date du Roy Hart Théâtre.

C’est ainsi que je suis devenue professeur de voix et comédienne au sein de la troupe.

Forte de toutes ces expériences, j’ai choisi la voie du conte, mettant ainsi mon goût de la langue au service du spectacle vivant. Je conte et j’enseigne le conte, la voix, et le clown partout en France et à l’étranger. Pourquoi cette approche ? Parce que trouver sa voix et son clown intérieur donne vie au conte.

Dans mes ateliers, formation et création sont intimement liées. Je centre mon travail sur la personne, sur ce qu’elle a à offrir, sur ce qui émane d’elle afin de parvenir à une forme artistique authentique. J’ai orienté le travail du souffle et de la voix vers celui de la parole, celle du conteur, celle de l’acteur. Certains personnages des contes ont des voix « codées », des clichés perçus par l’oreille et qui nous mettent immédiatement en présence de l’archétype de la sorcière, de l’ogre, de la princesse, du roi, de l’enfant. Sans parler des voix et des sons que l’on peut trouver pour les différents animaux des contes ou de celles des personnages féeriques et fantastiques. Il est intéressant de les chercher à travers le travail de la voix et du corps développé par le Roy Hart Théâtre pour les intégrer ensuite à la narration. J’alterne ainsi le travail vocal proprement dit (le pré-verbal, le son chanté ou émis et décliné selon l’échelle des sons du piano) et le travail de la narration où le son est intégré au récit, sous sa forme brute ou « raffinée ».

www.agnes-dumouchel.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

15 - 20 Juillet 2014L’Art de l’interprétation (Complet)Linda WISE & Saso VOLLMAIER *register

Dirigé par Linda WISE avec Saso VOLLMAIER * (musicien/pianiste)

Durée : 36 h (9 h 30 – 13 h & 14 h 30 – 17h)
Participants : 14 maximum
Prix : 540 €
Niveau : intermédiaire et avancé
INFORMATION : www.pantheatre.com/2-LW14-fr.html

L’Art de l’interprétation – un dialogue entre chanteur/acteur/ musicien /compositeur et directeur. Comment incorporer les registres étendus dans la performance – surtout aux intersections de la danse, du théâtre et de la musique.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Albino Bignamini

ws_albinobignamini

Albino Bignamini est né en Italie en !955.Il est un acteur Italien,un metteur en scène et un professor de voix.Il a étudié theatre en Italie en Milan.

Il  a commencè le travail avec le Roy Hart Theatre en 1978 avec Kaya Anderson. Il a enseigne voix et theatre depuis 1994.Il est devenu professeur Roy Hart  Teacher en  2009.

Il vit in Italie où encourage les gens a explorer et développer ses voix individuelles.

Albino Bignamini : e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

22 - 27 Avril 2014Songlines (Annulé)Susanne WEINS & Yasuko YUI *register

Dirigé par Susanne WEINS & Yasuko YUI * (pianiste/compositeur)

STAGE EN ANGLAIS Durée : 36 h   –  Prix  : 540 €
Participants : 12

Follow your individual and deep rooted musical thread, for being expressed : your songline.
The beginning could be a special intensity of silence, unnoticed sounds of your inner ear, melody fragments, rhythms, pulses or just a vibrant feeling. Our workshop will offer a research lab for this unheard music. How the different colours and shapes of your vocal expression could help your journey, will be part of the vocal training. The Pianist and Composer will accompany your voyage and give it a musical support or frame. Intense physical and vocal training at the beginning of the day will open the awareness and the readiness for your creative dive. Group improvisation and individual lessons will give playgrounds for the Material. A secure space at the final day will be offered to share your results. Previous experience is not needed but faith and curiosity to your inner sources.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

15 - 20 Juillet 2014De la Voix au Chant / Du Chant à la Scène (Complet)Renata ROAGNA - Flavio POLIZZY & Annette MENGEL *register

Dirigé par Renata ROAGNA avec Flavio POLIZZY & Annette MENGEL * (musicienne. Compositeur et pianiste)
Durée : 39 h ( 9 h 30 – 13 h & 17 h 30 – 20 h 30)
Participants : 14
Prix : 590 €
Niveau : Intermédiaire et avancé

Ce stage s’adresse à tous se qui ont déjà une pratique ou expérience de la voix, dans le chant, le théâtre, la danse, dans les métiers de la communication… et qui aimeraient approfondir, ou enrichir leur démarche artistique ou leur pratique professionnelle (stage ouvert à ceux qui ont déjà travaillé au Centre Artistique International Roy Hart)
Candidature avec court cv.
Pour plus d’informations : e-mail

MATIN : 9h30 – 13 h :
* 9h30 : Travail sur le corps et la respiration – l’énergie et l’espace – l’imaginaire vocal
• Prise de conscience du fonctionnement de la respiration et de la phonation
• Le souffle, moteur et coeur de la voix
• L’imaginaire vocal par l’improvisation : jeux dramatiques voix et corps – exploration des sons, des couleurs et richesses rythmiques de la voix.
*11 h : Travail au piano (leçons de chant – en individuel & petits groupes)
• Le passage du souffle au son : voix parlée, voix chantée
• La capacité à se détendre et à écouter les sensations corporelles
• L’équilibre et la posture du corps
• La technique de la voix chantée : vocalises, legato et ligne de chant, extension du registre, timbres et sonorités dissonantes…

APRES-MIDI : 17 h 30 – 20 h 30 :

Atelier d’interprétation et travail scénique (travail individuel).
Prendre le temps de se confronter avec le moment où l’on est seul sur scène avec le corps-voix comme unique instrument.

• Interpréter une chanson ou créer une partition vocale originelle à partir d’un travail d’improvisation.
• L’adresse de la voix : la présence, l’espace, le regard, les silences…                                                                      • Mise en espace et montage dramaturgique s’inspirant de la forme du cabaret (4 après-midi de travail avec pianiste). Possible présentation en fin de stage.

Nous demandons aux participants du stage d’apporter des propositions personnelles qui seront complétées par un répertoire de notre choix… 1. Partitions de chansons, arias, mélodies traditionnelles, Lieder, transcriptions de chants populaires… compositions personnelles. 2. Reproductions de tableaux ou images comme support visuel d’improvisations vocales et scéniques.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

15 - 20 Juillet 2014Voix Musique Présentation (Complet)Jonathan HART MAKWAIAregister

Dirigé par Jonathan HART MAKWAIA Durée : 36h. Horaires : 9h30–13h15 & 15h-17h (les 17 et 18 Juillet : cours individuel de 17 h à 18 h ) Prix : 540 € Nombre maximum de participants : 12. Développement de l’expression vocale et musicale envers la représentation. Chaque participant doit venir avec un projet de travail lié avec la musique. Lettre de motivation demandée. Seront prioritaires les personnes ayant déja travaillé avec le Roy Hart Théatre.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Kevin Crawford

Kevin_Crawford

Kevin Crawford est Professeur d’Art Dramatique spécialisé en expression vocale et le travail sur le texte ainsi que metteur en scène et comédien, actuellement basé à Arezzo, Toscane. Né à Londres Kevin a rencontré Roy Hart, chercheur dans le domaine de l’expression vocale, dans les années soixante. Il est devenu membre fondateur du Roy Hart Théâtre, compagnie ‘découverte’ au Festival de Nancy et qui, par la suite, est largement reconnue pour son approche vocale originale et innovatrice. Elle était primée au Printemps des Comédiens (Prix Jean Vilar), au Théâtre Romain Rolland de Villejuif (Prix Charles Dullin) et à New York (Off-Off Broadway Award).

Puisant son inspiration dans le rapport entre le corps, le souffle et la voix Kevin conçoit des approches insolites pour le travail de l’acteur. Il s’intéresse à un éventail de formes d’expression vocale :
Le son dans son expression extrême
Le chant, expression plus organisée de l’énergie vocale
La parole et le texte théâtral où son et sens sont mêlés en particulier dans le répertoire Shakespearien et les tragédies grecques
Le rapport Masque/Voix

Depuis 1976 Kevin a su mener des ateliers, séminaires et stages pour des professionnels du spectacle, des artistes en formation et des étudiants lycéens et universitaires. Sa pédagogie rigoureuse et ludique le fait voyager partout en Europe et en Amérique du Nord. Il a été Directeur des Etudes Vocales pour Expermental Theatre Wing’ de l’Université de New York (dans leur programme basé sur Paris), et à partir de 1994 intervient dans deux Universités à Dublin en tant que spécialiste sur ‘Extended Vocal Techniques’ et la Formation Interdisciplinaire du comédien. En 1999 il est nommé Professeur d’Art Dramatique au School of Drama, Trinity College, Dublin. Il est également intervenant invité dans le cadre de ‘Masters Degree in Voice Studies’ au Central School of Speech and Drama depuis 1999.Il est rentré en France en 2002 comme Professeur Invité à l’Université d’Artois, Section Les Arts du Spectacle.

Depuis 2004 il anime des ateliers de formation vocale pour le CIRA à Strasbourg et Musique et Danses en Bretagne à Rennes. Il a assuré des prestations de service également pour l’INSEP pour des enterprises notamment Péchiney et Aerospatiale. Il intervient en tant que Professeur Invité à The Abbey Theatre, Dublin, International Workshop Festival, Londres, Vastavox, Glasgow et Mythe et Théâtre, Malérargues.

En tant que metteur en scène, il s’est penché surtout sur les tragédies grecques et il a assuré des mises en scène en France, en Irlande en Italie et en Finlande. II a collaboré avec de nombreux metteurs en scène et chorégraphes aussi bien sur des créations contemporaines que sur des œuvres de Shakespeare et des auteurs grecques classiques. Recemment il a mis en scène des pièces brèves de Sam Shepard a Hendrix College, Arkansas, ainsi que “Voyages”, spectacle de conteur et musicien à Montbeliard et une version musical des Perses d’Aeschyle à Arezzo, Toscane.

Kevin a également mené un important travail de recherche sur la langue Shakespearienne et son assimilation par des comédiens en formation. En l’an 2000 il a reçu un Masters Degree in Voice Studies à Central School of Speech and Drama pour son mémoire sur « Une approche interdisciplinaire du personnage dans Macbeth ». Il a collaboré sur de nombreuses créations professionnelles et étudiantes : « Macbeth », « Songe d’Une Nuit d’Ete », « La Tempête », « Troilus et Cresside », « Le Roi Lear » , « Vénus et Adonis »…

Depuis 2004 il est nommé Directeur des Etudes Théâtrales à l ‘Accademia dell Arte, Arezzo, Italie, où il dirige actuellement le Masters in Physical Theatre.

Contact : e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

22 - 27 Juillet 2014Séminaire Vocal Intensif (Complet)Ulrik ROMER BARFOD/ Saule RYAN & Walli HOEFINGERregister

Dirigé par Ulrik ROMER BARFOD, Saule RYAN et Walli HOEFINGER.

Durée : 36 h
9 h 30 – 13 h & 14 h – 16 h 30 (les 22-24-26 juillet)
9 h 30 – 13 h & 14 h 17 h 30 (les 23-25-27 Juillet)
Participants : 14
Prix : 540 €

Les thèmes ”Voix Humaine” (chanter, parler, improviser) seront explorés et approfondis, en donnant une importance accrue au travail individuel et à la relation voix-mouvement, le corps devenant instrument dynamique, source de sons et de mouvements.
Chaque participant fera l’expérience d’un travail individuel avec 3 intervenants. Apporter un texte et /ou une chanson appris par coeur.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

22 - 27 Juillet 2014Voix Humaine (« Cordes d’Expression ») (Complet)Véronique CAUDAL, Orly ASODY & Sulajma BALLINGregister

Dirigé par Véronique CAUDAL, Orly ASODY et Sulajma BALLING

Durée : 32 h ( 9h 30 – 13h 30 & 17 h 15 – 18 h 45)
Prix : 490 €
Nombre maximum de participants : 14.

Ouvert à tous.
Orientation vers la voix chantée.
Les séances du matin : échauffement tous ensemble puis en trois groupes : cours de chant et atelier.
En fin d’après-midi nous travaillerons tous ensemble sous forme de ‘chorale RH’ avec des chants polyphoniques, de l’improvisation.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

22 - 27 Juillet 2014« Unir les Opposés » – Laboratoire Théâtral Corps VoixMaryline GUITTON and Ezra KHAN *register

Dirigé par Maryline GUITTON & Ezra KHAN * (acteur, professeur en « performing arts » et en « arts martiaux »)
Durée : 30 h (13h30-15h30 & 16h-19h)
Prix : 450 €
Nombre maximum de participants : 12
Niveau intermédiaire et avancé

Pour tenter l’union des opposés, faire se rencontrer le chaud et le froid, l’intérieur et l’extérieur, le féminin et le masculin, il faut déjà explorer ces « opposés ». Nous le ferons en corps et en voix :
- la préparation physique, assurée par Faroque Ezra, mettra les corps en disponibilité pour développer un corps imaginatif et créatif. Elle inclura des principes issus des arts martiaux, du yoga Kundalini, de Song of the Goat ainsi que des principes chorégraphiques.
- Maryline assurera le training vocal où voix chantée et voix parlée seront abordées conjointement. Nourrie aux sources du travail vocal Roy Hart mais aussi de multiples autres expériences (du lyrique au jazz en passant par l’enseignement de maîtres de l’improvisation comme Joelle Léandre ou Phil Minton), elle guidera la voix chantée sur le chemin de l’improvisation.

Une méditation facultative, en plein air (si le temps le permet), sera proposée en fin de matinée

Exploration théâtrale sur le « Cantique des Cantiques » .
Ce laboratoire corps-voix mêlera texte, chant improvisé et travail d’ensemble s’appuyant sur certains principes du théâtre chorégraphique d’Enrique Pardo. Nous proposons aux stagiaires d’apprendre un extrait de leur choix du texte «Le Cantique des Cantiques», dans leur langue maternelle. Ce texte, à la fois sacré et profane, parle de l’union entre l’homme et la femme. On peut le lire aussi de façon jungienne comme un appel à l’union du féminin et du masculin dans la psyché. Traversant ce texte, nous voyagerons dans les thématiques de l’intimité, du plaisir, de la joie, de l’ombre, de la quête de sens et de soi.

Stage bilingue anglais/ français

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Jonathan Hart-Makwaia

ws_jonathanhart_2

Jonathan Hart Makwaia, fils de Dorothy Hart et du chef David Kidaha Makwaia, et fils adoptif de Roy Hart, est né à Londres en 1957.  Il a été proche du travail vocal depuis le berceau, avec des souvenirs d’Alfred Wolfsohn et des débuts du Roy Hart Théâtre.   A l’âge de 12 ans, en voyant la compagnie jouer And, il a eu la révélation que la voix humaine pouvait faire redéfinir la musique.  Il a commencé à fréquenter des réunions et répétitions, et à l’âge de 14 ans a commencé des leçons de chant avec Vivienne Young.  En 1975 il a déménagé en France avec la compagnie, et a composé et joué dans L’Economiste. Pendant la décennie suivante il a participé en tant que compositeur, directeur musical et interprète à plusieurs spectacles renommés du Roy Hart Théâtre, dont La Tempête, De Vive Voix (sélectionné par le Ministère de la Culture pour représenter la France en tournée en Amérique Latine), Pagliacci (prix OBIE, New York), Kaspar (1er prix, Rencontres Charles Dullin – Villejuif, Paris), Musiques Pour Marsyas, et Moby Dick (Prix Jean Vilar, Montpellier).  Pendant cette période il a aussi passé une année en Tanzanie, rendant visite à son père, chef de la tribu Sukuma, et explorant ses racines d’Afrique Orientale.  Il a commencé à presenter des concerts solo pour voix et piano dans les années 80, intégrant des influences contemporaines, classiques et africaines avec ses bases du Roy Hart Théâtre (disponible en CD à amazon.com, The Wild Is Rising).  Il a débuté en tant que professeur à Malérargues en 1978, et fait partie des enseignants du ‘Experimental Theatre Wing’ de New York University depuis 1988.  Il a joué dans plus de 20 pays et a mené des stages dans plus de 30.  Jonathan est marié avec Rosemary Quinn et a deux filles, Mariana et Alice.  Il reste dévoué au travail vocal et à son évolution.

Photo: © Hanna Lippmann

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

29 Juillet - 3 Août 2014Un Voyage au Travers de Votre Voix (Complet)Marianne LE TRON & Véronique CAUDALregister

Dirigé par Marianne LE TRON & Véronique CAUDAL
Durée : 36h (9h30-12h30 & 14h30-17h30)
Prix : 540 €
Nombre maximum de participants : 12
Tous niveaux – ouvert aux anglophones.
Les thèmes des stages « Voix humaine » (lien voix et corps, développement de vos possibilités vocales, souffle, improvisations) seront explorés et développés tout en vous proposant d’aller encore plus loin dans la découverte de votre créativité. Au travers de différents supports comme un chant, une formule mélodique, un rythme, une qualité vocale, un mouvement corporel, des mots, des phrases… laissez s’exprimer en vous votre potentiel, votre voix intérieure et votre chant spontané. Venez créer votre propre musique, celle qui vous permet à la fois d’être en contact avec vous-même et de nourrir la créativité collective.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Edda Heeg

ws_eddaheeg

Née en 1967 en Allemagne, Edda a étudié le chant et le violon au Conservatoire de Hannovre et la musique, le movement et la danse contemporaine au Folkwang Conservatoire d`Esse. Elle a commencé travailler avec le Centre Roy Hart en 1988, avec Marita Günther (decedée en 2002) et Robert Harvey (decedé en 2009), membres fondateurs du Roy Hart Theatre à Londres. Elle enseigne le chant et le movement depuis 1994 et donne des stages en plusieurs pays d’Europe, notamment en Allemagne, France, Danemark et l’Angleterre.
En 1998 elle fond son propre centre: etage2, un centre pour voix et expression en Hannovre. Ce Centre collabore reguliérement avec des autres professeurs du Roy Hart Theatre. Edda Heeg chante et joue dans des differents projets en Allemagne, France, Italie et la Suisse, en outre dans des spectacles du Centre Roy Hart in France. Elle est membre d’E.I.S.: Le Premier Orchestre d`Improvisation, dans lequel elle chante et joue le violon. Elle joue en tant que comédienne le performance Cabaret Salamandre à Malérargues dirigé par Flavio Polizzy.
Pour Edda il n’y a pas de concepts o methodes specialisées pour travailler la voix. Ce qui l`engage est l’accompagnement individuel d`un éléve vers son propre expression. « La voix est plus qu`un instrument – la voix c’est toi. »

Roy Hart Voice Centre Hannover
etage2. Zentrum für Stimme und Ausdruck

Edda Heeg
Edwin-Oppler-Weg 5D- 30167 Hannover
0049 (0)511 131 90 21
e-mail
www.stimmetage2.de

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

29 Juillet - 3 Août 2014Vivre l’Instant en Situation de Performance (reste 1 place)Ulrik ROMER BARFODregister

Dirigé par Ulrik ROMER BARFOD
Durée : 30 h ( 14 h 30 – 19 h 30)
Prix : 450 €
Nombre maximum de participants : 10

”Faites confiance à vos instincts et demeurez dans l’instant présent en explorant la liberté de vous engager – sans structure préalable – dans une situation de performance. Apportez vos idées – images, sons sensations, mouvements – ils pourront servir de point de départ.”

Plus d’info : e-mail
.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

29 Juillet - 3 Août 2014Voix – Mouvement – ChansonAgnès DUMOUCHEL & Esther KNAPPEregister

Dirigé par Agnès DUMOUCHEL & Esther KNAPPE
Durée 36 h (9 h–13h & 15h–17h)
Prix : 540 €
Nombre maximum de participants : 12

Ce stage intensif propose de voyager entre voix parlée, corps en mouvement et voix chantée. Une attention particulière sera donnée aux sensations du corps qui déclenchent le mouvement intérieur et extérieur. Dans des moments individuels en petit groupe, nous explorerons comment chaque chanson raconte une histoire et chaque histoire part d’une émotion. Chacun sera invité à se connecter à l‘intuition de sa voix pour découvrir et approfondir son potentiel expressif. Le travail en grand groupe s’appuiera sur la recherche et l’improvisation en relation avec l‘imaginaire vocal et à base de chants du monde enseignés par les professeurs. Ce sera l’occasion de laisser émerger les expressions individuelles travaillées en petits groupes. Venez avec une chanson ou un poème (refrain, extrait) appris par cœur.
Ouvert à tous : le travail est adapté au niveau d’expérience de chacun.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Walli Höfinger

ws_wallihoefinger2

Dans mon enseignement, je mets l’accent sur les relations entre le mouvement, l’imaginaire et la voix. C’est toujours une grande joie pour moi de trouver des voies pour faire émerger les différentes couleurs de la voix, et pour les intégrer à la création artistique.

Mon parcours artistique a commencé en 1993, en étudiant aux Beaux Arts de Saarbrücken, en Allemagne, les nouveaux médias artistiques et plus particulièrement l’art performance avec Ulrike Rosenbach. Parallèlement à mes études, j’ai travaillé comme danseuse et performeuse pour différents projets chorégraphiques. Depuis 1996, je crée mes propres performances. Elles associent mouvement et voltige, installations vidéo, son, éclairage, voix. Je les ai présentées dans plusieurs pays en Europe, et principalement en Allemagne.

En 2005 et 2006, j’ai écrit et joué à Montpellier une performance théâtrale avec l’aide de Judi Wilson, elle-même actrice, metteuse en scène et professeur de voix Roy Hart. Depuis, je me consacre à des recherches artistiques autour des liens entre écriture et voix.

Plus récemment, j’ai collaboré et joué dans une production internationale, le « Fermata project », dirigé et produit par Barbara Simenson (Danemark) mis en musique par Laila Skovman (Danemark).

J’enseigne l’art performance, le mouvement et la voix depuis 2006. Je vis actuellement au domaine de Reichenow (près de Berlin) parmi des artistes de différentes disciplines. J’ai enseigné en Allemagne, Autriche, France, Danemark et Espagne. Depuis 2010, je suis également professeur de voix Roy Hart. Ma langue maternelle est l’Allemand. J’enseigne également en Anglais et en Français.

www.wallihoefinger.com
www.eigene-stimme.de

Photo: © Hanna Lippmann

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Christiane Hommelsheim

ws_christianehommelsheim3

Diplômée de l’école des Beaux-Arts de Sarrebruck (art vidéo et performance), Christiane Hommelsheim s’oriente dès la fin de ses études vers la création de performances vocales pour lesquelles elle fait notamment appel à la vidéo. En 2010, elle a ainsi créé à Berlin et Bruxelles „shadows, fairies and me“, vidéo-live performance.

Elle travaille également comme chanteuse, actrice et créatrice vidéo pour différentes compagnies de danse et de théâtre, en Allemagne, comme en Belgique et en France. En Belgique elle travaille en particulier pour le Théâtre Agora (St. Vith) et pour le Théâtre de la Vie (Bruxelles). Elle est proffesseur de la voix. Depuis 2006 elle est membre du Centre Artistique Roy Hart (Malérargues, France), Depuis ces dernières années, elle anime régulièrement des stages en Allemagne, Belgique et en Autriche, et donne des leçons individuelles à Berlin.  Aussi elle travaille comme entraîneur vocale pour des production de theatre et de dance.

www.christianehommelsheim.de
www.eigene-stimme.de

Photo: © Hanna Lippmann

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

5 - 10 Août 2014La Voix – Le Chant (Complet)Pascale BEN & Renata ROAGNAregister

Dirigé par Pascale BEN & Renata ROAGNA avec Olivier PHILIPPSON* (musicien/accompagnateur accordéon chromatique et guitare)

Durée : 33 h ( 9h30-13h & 14h30-16h30)
Participants : 14
Prix : 495 €
Ouvert à tous

Du corps au souffle, du souffle à la voix, de la voix au chant en passant par l’espace et le silence, à travers l’imaginaire et l’émotion.
Programme : Le matin, travail sur les éléments fondamentaux des stages VOIX HUMAINE.
L’après-midi : atelier, recherche, improvisations à partir de l’imaginaire vocal, interprétation de chants (travail sur le texte, la ligne de chant, l’espace, l’émotion).

Les participants sont invités à amener une chanson apprise par coeur et si possible avec partition. Les professeurs proposeront aussi des chants à une ou plusieurs voix.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Nuria Inglada

ws_nuriainglada2

Nuria Inglada Cardona (née à Barcelone en 1968) est actrice et metteur en scène. Elle est diplômée en Art Dramatique de l’Institut del Teatre de Barcelona. Elle est actuellement chef du Département de Mise en scène de l’Esad, en Galice.  Son domaine de recherche est la connexion individuelle de l’artiste avec son expression artistique. Persuadée que la créativité est une qualité que partagent tous les êtres humains, elle aime aussi travailler avec des élèves non professionnels pour les aider à reconnaître leur créativité et la faire croître. Elle est également intéressée par le pouvoir thérapeutique des arts.

Nuria a commencé a travailler avec le Roy Hart en 2001. Elle deviendra officiellement enseignante Roy Hart dans le courant de l’été 2011, à l’issue de l’année de probation qui suit son examen.

Contact: e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

12 - 17 Août 2014Jeu de SonKevin CRAWFORD & Caroline BOERSMAregister

Dirigé par Kevin CRAWFORD & Caroline BOERSMA             
Durée : 36 h (de 9h – 13h & 14h30 – 16 h30)  
Prix : 540  €
Nombre maximum de participants : 12
Ouvert à tous.

Voix et Violoncelle jouent ensemble. Deux instruments qui dialoguent, s’écoutent, se contredisent, s’amplifient. De courts textes et des thèmes musicaux tissent des nappes sonores, des véritables paysages oraux. Les participants apprendront pendant la semaine des chants chorals et apporteront un texte, matériel de base pour ce “Jeu de Son”. Le stage alternera des moments de travail collectif avec des cours en petit groupe, tremplin pour une exploration individuelle. Des connaissances musicales préalables ne sont pas requises pour ce stage ouvert à tous.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

12 - 17 Août 2014Le Jeu d’Acteur & Le Chant (reste 1 place)Ian MAGILTON, Nuria INGLADA & Orly ASODYregister

Dirigé par Ian MAGILTON & Nuria INGLADA & Orly ASODY
Durée : 36h (10h–13h & 14h30-17h30).
Nombre maximun de participants : 12
Prix : 540 €
Niveau : Débutant & Intermédiaire

Chercher à amener l’engagement émotionnel de l’acteur au chant, et à la beauté structurelle de la musique à l’acteur. Un premier pas sur le chemin pour trouver les émotions liées à une chanson, jouer avec les paroles et la musique. Découvrir ce que la chanson nous apporte et ce que nous apportons à la chanson. Est-il possible d’être totalement dans une émotion et être à la fois conscient qu’il ne vous contrôle? Nous allons alterner entre l’improvisation libre et de suivre strictement la structure de la chanson. Nous allons jouer avec différents interprétations et significations afin d’établir une relation personnelle profonde avec la chanson. Nous allons également travailler sur comment offrir une chanson à un public. Nous allons apprendre trois chansons en mettant l’accent sur l’un d’entre eux qui sera «votre chanson». L’atelier comprendra: échauffements, des cours de chant individuels et des ateliers de groupe de musique et de théâtre.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Marya Lowry

ws_mariahlowry

Marya est une artiste et enseignante depuis plus de 30 ans, se spécialisant dans la voix, texte, pièce de Shakespeare et l’intégration d ‘«extension» avec les approches vocales traditionnelles. Elle a commencé à étudier avec des professeurs Roy Hart en 1990 et a été associée avec le Centre Roy Hart en tant que professeur et interprète depuis 1992.

Un aspect de la recherche de Marya est la relation avec les pratiques vocales non traditionnelles, y compris les styles de chant ethnique et non-occidental et l’art ancien des lamentations, appliquée à la formation des acteurs et la performance. Ses stages populaires « Lamentations et Voix de l’Extase » couvrent les États-Unis - de Boston et de New York, à Chicago et en Californie. Ses ateliers intéressent les acteurs, chanteurs, professeurs de chant, thérapeutes et toute personne intéressée par l’exploration vocale personnelle.

Marya est membre du corps professoral de l’Université Brandeis depuis 1989. Elle enseigne aussi dans les programmes de maîtrise à l’Université de Californie, Naropa, DePaul et Purdue. Au niveau international, elle a animé des ateliers au Royaume-Uni, la Grèce, le Canada et au Centre Roy Hart. Ses activités de voix et coaching texte comprennent Broadway, Off-Broadway, le théâtre régional, le festival Shakespeare et d’autres festivals spécialisés.

En tant que comédienne, Marie passe librement entre les genres vocaux traditionnels et expérimentaux, de théâtre, du spectacle dans le théâtre classique et contemporain avec les récentes créations de théâtre expérimental aux États-Unis et au Canada. Elle est un membre fondateur et acteur résident dans le projet primé à Boston  du « Actors’ Shakespeare Project » (rôles: le rôle titre dans Macbeth-Gertrude, Hamlet, Buckingham, Richard III, Olivia, La Nuit des Rois, Reine, Cymbeline, Julia / Cariola dans La Duchesse de Malfi). Elle s’est produite  avec les célèbres Boston Pops, la Handel & Haydn Society et les Cantata Singers.Elle a récemment visité la Bulgarie pour les chants traditionnels de la musique folklorique bulgare avec Divi Zheni, sous la direction de Tatiana Sarbinska.

Elle est enseignante en prison pour des femmes incarcérées.

Marya croit, avec le poète Shelley, que «la joie de l’âme réside dans l’action »et se complaît dans le voyage de découverte unique avec chaque élève et collaborateur.

Contact:  e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Carol Mendelsohn

ws_carolmendelsohn2

Carol Mendelsohn vivait et travaillait en Israël en 1981 quand elle a rencontré les membres du Roy Hart Theatre. Née aux États-Unis, elle a émigré en Israël en 1973 comme professeur et a passé 5 ans dans un kibboutz et cinq ans à Jérusalem.

Attiré par le travail de la voix du coeur du Roy théâtre, elle s’installe en France en 1983, a rejoint le groupe et ont suivi leur formation pour devenir une actrice dans l’entreprise et un professeur de chant. Elle vit toujours à proximité du Centre en France avec son partenaire Saule Ryan.

Elle est apparue comme une actrice dans diverses productions: Une adaptation de Moby Dick de Melville, écrit spécialement pour le Roy Hart Théâtre avec la musique originale de Jonathan Hart et dirigé par Linda Wise. Moby Dick tournée principalement en France, Espagne, Italie et Belgique. Une adaptation de Sam Shepard et Joseph Chaiken `s » Tongues « avec Saule Ryan et Jean-Pierre Boistel (percussionniste);. Une Union européenne a soutenu la performance des Euripide » Les Bacchantes « , réalisé par Barbara Simonsen de Arhus, au Danemark. Création d’une performance en duo avec Judi Wilson, dirigé par Rosemary Quinn; basé sur l’histoire d’Hélène de Troie et sa soeur, Clytemnestre. Co-produit de la création originale « Fermata », basé sur l’histoire de Charlotte Salomon et Alfred Wolfsohn.

Le théâtre est une passion qui inspire son enseignement. Son originalité et leur générosité en tant que professeur de chant ont inspiré de nombreux étudiants. Elle est maintenant le président de la commission de la formation des enseignants pour les nouveaux enseignants Roy Hart Theatre Voice.

Aujourd’hui, elle enseigne en France au Centre Roy Hart, Bergen, Norvège; Aarhus, Danemark; aux Etats-Unis à la Florida State Unioverity: Asolo Conservatoire, l’Université du Wisconsin, l’Université de Minneapolis, University of Delaware et Naqropa Université de Boulder, Colorado. En 2010, elle a également enseigné à Cairns et Sydney, en Australie.

Carol Mendelsohn: e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

19 - 24 Août 2014Voix HumaineCarol MENDELSOHN & Saule RYAN register

Dirigé par Carol MENDELSOHN & Saule RYAN
Durée : 24 h (9 h – 13 h)
Prix : 360 €
Nombre maximum de participants : 12.
Ouvert à tous.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Paula Molinari

ws_paulamolinari

Paula Maria Aristides de Oliveira Molinari

Doctorat en Communication et sémiotique à PUC / SP (2010) – la ligne de la culture de recherche et de l’environnement médiatique est Maître de la parole et du PUC / SP (2004), diplôme de spécialiste pratique dans instrumentale et chant pour l’école de musique de Carlos Gomes et enseignant Roy Voix Hart organisé par le Centre Artistique Internationale Hart Roy – France (2008). Il est actuellement coordinateur du cours de musique diplômés et cours de deuxième cycle en éducation musicale, un professeur dans le cours de l’histoire avec l’histoire de l’art, en étudiant la musique avec les disciplines linguistiques de structuration et de la musique, Music Perception, technique vocale et pédagogie Wolfsohn, instrument complémentaire et piano dans le programme de soins infirmiers à la discipline de la méthodologie scientifique dans le cours de diplôme d’études supérieures en éducation artistique avec les disciplines et méthodologies musicalisation Limpo Paulista école FACCAMP. Elle est professeur de Jean-Paul II École de Marília – FAJOPA dans un cours d’extension dans la musique liturgique et Song et professeur au séminaire diocésain de Saint-Pie X dans la discipline de la musique liturgique et le chant. CELMU professeur de technique vocale avec les cours, la théorie musicale et de la perception musicale.C’est CNBB conseiller musical et les membres du comité éditorial du Journal of Education Apredizagem FACCAMP / WEA. Elle est la fondatrice et directrice de l’International de Théâtre Wolfsohn latin et le travail vocal Hart.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Enrique Pardo

ws_enriquepardo

Enrique Pardo

Acteur, metteur en scène, peintre, écrivain, spécialiste en mythologie gréco latine, il dirige avec Linda Wise la compagnie Panthéâtre, basée à Paris et à Malérargues, fondée en 1981 avec le spectacle solo Calling for Pan (Hymne au Dieu Pan) qui assemble ses principales zones d’intérêt : théâtre chorégraphique, performance vocale, et mythologie. Il rencontre Roy Hart et le Roy Hart Theatre à Londres en 1969. Son principal professeur de voix fut Liza Mayer récemment disparue et qui fut la présidente de Panthéâtre – par ailleurs la première compagnie indépendante issue du Roy Hart Theatre.

Panthéâtre organise des projets de création et de formation avec des compagnies et des artistes issus de PANTHEATRE ACTS (Acting Choreographic Theatre Singing), un programme de formation professionnelle en France, avec des projets au Chili, au Brésil, à Milan et à New York. Il est né au Pérou, d’origine espagnole, nationalisé français. Il fit des études de Beaux Arts et enseigna à l’Université de Londres, Goldsmith College.

L’écrivain et psychologue américain James Hillman est le président d’honneur de Panthéâtre et du Festival Mythe et Théâtre, créé en 1987. Son œuvre est la principale référence intellectuelle et culturelle de Panthéâtre.
www.pantheatre.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Ralf Peters

ws_ralfpeters2

Ralf Peters, né en 1964, est un artiste vocal et professeur de chant de Cologne / Köln (Allemagne). Bien qu’ayant fait des études de philosophie, il a rencontré les professeurs Roy Hart Paul et Clara Silber et a commencé à travailler avec eux intensément.

Il travaille comme animateur à la radio et ne lectures d’œuvres littéraires. Il dispose d’un portail Internet avec des enregistrements de lectures (www.hoerfeld.de)

Dans son institut « stimmfeld » lui et sa partenaire Agnès Pollner travail de la voix enseignent pour tout le monde, depuis ceux qui pensent qu’ils ne peuvent pas chanter jusqu’aux chanteurs professionnels et acteurs.

Il offre des ateliers pour les auteurs, pour apprendre à présenter un texte.

Il donne des séminaires pour les gens dans le monde non artistiques professionnels.

Son travail est fortement enracinée dans la tradition d’Alfred Wolfsohn et Roy Hart. Libérer la voix n’est pas une question de technique mais d’écoute et la voix permettant d’aller où il veut.

Avec Agnès Pollner il est le directeur artistique de l’ensemble « KörperSchafftKlang », qui crée le théâtre, la musique et de productions de performance avec et autour de la voix étendue.

Il est le président de l’association « Stimmfeld-Verein », qui prend en charge les activités autour de la voix étendue.

En tant que docteur en philosophie, il est toujours désireux de trouver quelque chose à écrire sur le processus de chant – c’est autant une histoire sans fin que le processus de chanter lui-même!

Voir «Wege zur Stimme » Unverzagt Verlag 2008 (www.unverzagt.com).

De plus amples informations sur:

www.stimmfeld.de

www.hoerfeld.de

www.stimmfeld-verein.de

Ralf Peters: e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Margaret Pikes

ws_margaretpikes

Même en tant qu’enfant, j’étais fascinée par la puissance de la voix et j’ai commencé á chanter en publique avec des amis d‘école quand j’étais adolescente. C’était mon amie d’enfance, Vivienne Young, qui m’avait parlé du travail de Roy Hart. Etant déjà frustrée par ma voix pure de soprane qui n’exprimait pas la fureur dans mon âme, c’était comme une liberation de commencer à travailler avec Roy. J’ai rejoint  le groupe quand j’avais 19 ans dans le milieu des années ‘60. J’ai participé  à tous les premiers spectacles que nous avons joués à Londres au nom ‘Roy Hart Theatre’ (inclus ‘The Bachae’, ‘The Economist,’ ) et j’ai été invitée par Roy à enseigner dans les premiers stages que nous avons donnés à Londres au début des années ’70.  J’ai continué à donner des stages à Malerargues et  au niveau international jusqu’aujourd‘hui. J’ai été professeur de voix pour les étudiants de theatre aux Conservatoires de Liège et de Bruxelles pendant 4 ans.

J’ai déménagé avec le groupe à Malerargues en 1974 et j’ai participé  aux premiers spectacles que nous avons montés après la disparition de Roy, inclus ‘ La Tempête’ et ‘Musiques pour  Marsyas.’ J’ai commencé aussi à faire carrière de chanteuse dans d’autres contexts musicaux: j’étais soliste pour le Canto General de Mikis Theodorakis and Pablo Neruda et j’ai eu le grand plaisir d’etre la soloist (avec Petros Pandis) pour la Première de cet oratorio populaire, aux Etats Unis (1985). J’ai chanté avec  Michèle Bernard dans son spectacle  ‘Des Nuits Noires de Monde’,  (1990 – 1992.) J’ai aussi crée plusieurs spectacles de chants et collaboré avec des musiciens et compositeurs tels que Michel Arbatz, Alain Joules et Christophe Lombard.  En 1989 j’ai enregistré un disque (‘Voyages’). Au Togo (1995 – 2001) j’ai chanté régulièrement avec le trio de jazz Anima et j’ai aussi collaboré avec le chanteur Joe Coo pour son disque ‘Enouaké.’

J’ai quitté Malerargues en 1989 et j’ai adopté mon fils en 1992. J’ai vecu et travaillé comme enseignante et chanteuse à Montpellier , au Togo (Afrique de l‘Ouest) pendant 6 ans et puis à Londres. Maintenant je vis et je travail à Cologne et souvent aussi à Londres et à Malerargues. Je continue à prendre plaisir à chanter et à enseigner l’expression vocale.  Comme j’ai appris de Roy Hart je crois qu’explorer et developer sa voix peut etre un outil puissant dans le development personel et artistique, quand c’est lié à  une exploration rigoureuse et ouverte d’esprit de la vie et les relations humaines.

Margaret Pikes: e-mail
www.royhartstimme-koeln.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Flavio Polizzy

ws_flaviopolizzy

Metteur en scène, comédien, chanteur.
Après une formation en art dramatique, j’ai travaillé comme comédien et chanteur avec la compagnie « Teatro del Canto » à Turin, en Italie. Mon parcours a été influencé par des rencontres importantes avec des artistes tels que Julian Beck et Judith Malina du « Living Theater», Zygmunt Molik du  théâtre «Laboratorium» de Wroclaw, dirigé par J.Grotowski, Tage Larsen de «L’Odin Teatret», Giovanna Marini…

J’ai rencontré le Roy Hart Theatre en 1981 à Turin, au cours d’une tournée des spectacles «Pagliacci» et «Hymne au Dieu Pan». C’est à cette occasion que j’ai participé à un stage dirigé par Kevin Crawford.  Très touché par le travail  qui était proposé sur la voix et le corps, j’ai décidé d’approfondir cette recherche.

J’ai alors commencé à voyager entre l’Italie et la France pendant deux années. En avril 1983, j’ai décidé de m’établir dans les Cévennes, à Malérargues, pour intégrer la troupe. Parallèlement, j’ai continué à rédiger ma thèse « La voix comme caractère anthropologique » sous la direction de F. Masali, directeur de L’Institut d’anthropologie. Cette thèse m’a permis d’obtenir un diplôme à l’Institut Supérieur d’Education Physique de l’Université de Turin.
A partir de 1985, j’ai commencé à enseigner la voix en tant que professeur du Roy Hart Theatre.

En 1986, j’ai fait partie de l’équipe de création de “Moby Dick” du Roy Hart Theatre. Nous avons tourné ce spectacle en France, en Italie et en Espagne.
Suivent ensuite «Les Troyennes» (Roy Hart Theatre -1988) , et «ABC de notre vie» (Roy Hart Theatre -1990).
En 1991, je mets en scène le spectacle «La folle nuit» – créé pour le Festival du Minervois (30 représentations en France). Ce spectacle donne naissance à la troisième compagnie indépendante de Malérargues. Dans ce premier spectacle participent comme comédiens/chanteurs : Renata Roagna, Marie-Paule Marthe, Hélène Golgevith, Rosssignol Dereck, Coco Samuels, Saule Ryan et Kevin Crawford. La compagnie Amadée (conventionnée par le Ministère de la Culture DRAC Languedoc Roussillon de 1991 à 1994) reste en résidence au Château de Malérargues, siège du Centre Artistique Roy Hart, de 1991 à 1999.
En 1999 le siège social de la compagnie s’établit à Montpellier.

La compagnie Amadée est régulièrement subventionnée par la DRAC L.R,  le Conseil Régional L.R, le Conseil Général de l’Hérault, l’Agglomération de Montpellier, la Ville de Montpellier. Elle est également chargée par le Ministère de la Culture, DRAC.L.R.,  du suivi de l’Enseignement Théâtre dans les Lycées d’Alès et de Montpellier.
En 2011, la compagnie Amadée investit à Montpellier un nouvel espace de travail. C’est un lieu de formation, de recherche et de création dédié à la voix.

En France, je suis comédien-chanteur sous la direction de :
Linda Wise «Moby Dick» – Roy Hart Theatre – 1986
Vicente Fuentes «Les Troyennes» – Roy Hart Theatre – 1988
Robert Harvey «ABC de notre vie» – Roy Hart Theatre – 1990
Kewin Crawford «Merlin» – Compagnie Amadée – 1992
Yves Gourmelon «Les Arabes à Poitiers» – Théâtre au Présent – 1995
Jean-Claude Fall «L’Opéra de quat’ sou» – CDN Théâtre des Treize vents – 1997
Michel Simonot «Settembr(i)» – Cie.Amadée/Festival International «Teatro a Corte» – 2010

Metteur en scène avec la Compagnie Amadée :
S. Giannotti/N. Rota «Une vie al Dente»  – ATP de Nîmes –2010
Wallace/Reinert «Bagdad mon Amour» – Théâtre du Hangar – Montpellier – 2008
Erri De Luca «Aller Simple…» - Festival du Cinéma Méditerranéen Montpellier – 2007
N.Wallace «Au coeur de lʼAmèrique» – Théâtre Gérard Philipe-Champigny sur Marne – 2005
Theodorakis/Manda Mia «Thalassa» – Festival Voix de la Méditerranée – Lodève (2004)
F.Pessoa «Le Marin» – Théâtre dʼO – Montpellier (2002)
C.Salomon «Cʼest toute ma vie» – CDN. Théâtre des Treize vents –Montpellier (2000)
Brecht/Weill «Comme un nuage la nuit» – Théâtre dʼO – Montpellier (1998)
J.P.Spilmont «Béatrice et Francesco» – Chai du Terral – Saint Jean de Vedas (1996)
Euripide/Delarue «Les Troyennes» – CDN. Théâtre des Treize Vents – Montpellier (1994)
Mancinelli/Polizzy «La folle nuit» – Festival du Minervois – Minerve – (1991)

Contact:
e-mail – tel: 0033- (0) 6 84 81 16 81 – Roy Hart Center Montpellier www.casavoce.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Saule Ryan

ws_sauleryan1

Saule Ryan était étudiant de photographie quand il a rencontré Roy Hart et le Roy Hart Théâtre à Londres en 1970. Il a été très impressionné pas seulement par la puissance vocale des membres de la compagnie mais aussi par l’engagement profond qu’il observait chez eux envers leur propre développement personnel et celui de leurs collègues. Tout de suite il a commencé à prendre des leçons de voix et peu de temps après il s’est trouvé à sa grande surprise et immense plaisir sur scène.

Il a joué dans de nombreux spectacles de la compagnie pendant 20 ans. Dans les annéés ‘90  il a joué dans une coproduction européenne des « Bacchantes » d’Euripides, dans « Tongues », une pièce musicale de Sam Shepard et Joseph Chaikin, et dans plusieurs spectacles estivales crées et joués à Malérargues. Plus récemment à Aarhus, Danemark, en avril 2010, il avait l’immense plaisir de jouer avec Kaya Anderson et plusieurs jeunes membres du Centre Roy Hart dans « Fermata ». Cette pièce théâtrale et vocale, écrite et mise en scène par Barbara Simonsen  parle de la rencontre à Berlin avant le deuxième guerre mondiale d’ Alfred Wolfsohn , le professeur de Roy Hart, et Charlotte Salomon, une jeune peintre juive qui était tuée tragiquement à Auschwitz en 1943.  Laila Skovmand a composé la musique.

Dans les années ’80, il a étudié avec le danseur Dominique Dupuy et avec les mimes Claire Heggen et Yves Marc, co-fondateurs du Théâtre du Mouvement. Il a participé à plusieurs expériences théâtrales liant le corps et la voix et dirigées pour la plupart par Enrique Pardo de Panthéâtre. Ces professeurs de mouvement et d’autres comme Robert Harvey dans les années ’70 ont aidé Saule à trouver son propre chemin vers l’enseignement de la voix et de l’expression vocale.

Il a commencé à enseigner en 1977, d’abord en Europe, et puis aux Etats Unis.

En Europe, il a souvent collaboré avec la chorégraphe Suédoise, Lena Josefsson, et ses danseurs, et  pendant 15 ans il enseignait la voix  aux élèves danseurs du C.N.D.C. d’Angers. Il a aussi travaillé à l’Ecole Nationale des Arts de Cirque à Chalons en Champagne. Il va régulièrement à Aarhus au Danemark pour travailler avec Carol Mendelsohn et depuis 1991  ils co-dirigent ensemble le stage Entraînement Vocal  Intensif  à Malérargues chaque octobre.

Aux Etats-Unis, il intervient depuis de nombreuses  années dans les programmes de théâtre professionnel aux universités de Delaware, de Minnesota, de Wisconsin, de Brandeis à Boston et à l’Asolo  Conservatoire de Sarasota, Florida. Il a aussi enseigné aux universités de Naropa à Boulder, de  Roosevelt à Chicago et à l’école d’art  dramatique de Yale.

Son approche

Saule aime bien faire apparaître l’acteur dans chacun. Il privilégie une approche ludique dans son enseignement vocal. En faisant appel à des personnages et à des situations archétypiques, où le corps et la voix sont sollicités d’une manière directe et physique, il encourage l’élève à se libérer vocalement.Une fois ce travail de base acquis, il propose des exercices de voix, corps et texte dans l’espace, qui aident à développer une présence scénique et un sens du jeu d’acteur.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Paul Silber

ws_paulsilber3

Lorsque j’étais jeune homme, j’habitais à Londres où je me suis formé comme comédien. J’ai d’abord travaillé pour des théâtres de répertoire dans les provinces d’Angleterre et plus tard dans le West End de Londres.  En 1963, à l’âge de 25 ans, j’ai rencontré Roy Hart. Cette rencontre a eu des conséquences profondes sur le déroulement de ma vie. Pendant les cinq années suivantes, je me suis lentement retiré de la scène professionnelle pour consacrer toute mon énergie au travail de recherche de Roy Hart. Je suis devenu un ami proche de lui ainsi que de sa femme, Dorothy. J’ai participé à tous les spectacles dirigés par Roy, d’abord sous le nom des « Roy Hart Speakers » puis sous celui de « Roy Hart Theatre ».

En 1975, près de Nice, pendant la tournée de l’Economiste, j’ai été le seul survivant de l’accident tragique dans lequel Roy, Dorothy et Vivienne Young sont morts.

La vie a continué pour moi. A Malérargues, nous nous sommes évertués à établir le Roy Hart Theatre sous une direction collective. J’ai participé à une nouvelle production de “l’Economiste” ainsi qu’à “La Tempête” de Shakespeare. A partir de 1980, avec Clara, ma femme, nous avons créé un centre pour la voix à Genève que nous avons dirigé pendant des années, animant des stages, des leçons individuelles, créant nos spectacles ainsi que des présentations de stagiaires. Dans les années 80 et 90, nous avons animé des stages et joué dans plusieurs pays d’Europe. Entre les périodes de travail, nous sommes rentrés à Malérargues où nous avons construit une belle maison sur la base de l’ancienne serre du Château.

Depuis 1998, je me suis spécialisé dans la recherche des enregistrements audio que Roy Hart a créés pendant sa vie. Je suis parvenu à produire des CDs numériques à partir de ces enregistrements. Ils présentent les origines du travail de Roy Hart ainsi que celui de son professeur, Alfred Wolfsohn. Pour marquer le 25e anniversaire de la mort de Roy et Dorothy en 2000, Clara et moi avons écrit un  livre accompagné d’un CD audio, intitulé “Une Célébration de la Vie”. J’ai créé et je continue d’entretenir le site internet des Archives du Roy Hart Theatre que chacun peut visiter à l’adresse : www.roy-hart.com. Ce site présente l’histoire du Roy Hart Theatre et de ses fondateurs et il propose également quelques renseignements sur les activités courantes du centre et de ses professeurs.

Parfois, nous animons des stages au Centre Roy Hart à Malérargues où nous vivons toujours, Clara et moi. Je suis particulièrement intéressé par les leçons individuelles où je peux suivre les souhaits et les besoins spécifiques de mes élèves sur une période donnée.

e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Clara Silber-Harris

ws_clarasilber2

Ma première rencontre avec le travail du Roy Hart Theatre en 1971 a été un choc biologique. Je m’étais impliquée dans du théâtre politique, passant des messages à travers un texte et un quantité de mots. Et voilà que soudain, avec la représentation de “And”, il y avait un théâtre sans mots, mais une panoplie de sons et de mouvements créant des images, tout à la fois terrifiantes, captivantes et touchantes. Dès la première représentation, ma façon d’intérpreter les sons, tous les sons, a changé radicalement: le cri d’un clochard sur un banc du parc, un enfant riant, le vent sifflant. Ainsi mon attitude envers le théâtre s’est transformé aussi.  Roy Hart travaillait avec le théâtre hors de la scène ainsi que sur scène et donc ma conscience du monde bougeait.   Je faisais partie du Theatre et Dorothy Hart, la femme du Roy, a été mon professeur. Avec un soin infini et beaucoup d’amour, elle s’est mise à me pétrir, à m’encourager, vocalement, physiquement et psychiqement, vers de plus vastes domaines de l’être.

Quelques années après les morts tragiques de Roy, Dorothy et Vivienne, Paul et moi avons créé un centre pour la voix à Genève où nous avons  animé des stages, des leçons individuelles, créant  aussi des spectacles, avec nos stagiaires et pour nous-mêmes.  La direction de mon enseignement est toujours influencée par ces premières leçons avec Dorothy, on pourrait dire que cette direction est: trouver la liberté dans une structure, de révéler la richesse et la diversité dans chaque personne. Mon orientation universitaire  vers la biologie m’accompagne toujours avec des images de la vie et un amour de la nature, et mes recherches actuelles de sons dans le corps sont nourris par un intérêt vif en Qi Gong et les théories Chinoises de l’énergie.

Après beaucoup de temps passé chaque année dans des différents pays Européens, nous sommes maintenant définitivement basés à Malérargues où Paul et moi habitons dans la maison que nous avons construite nous-mêmes à partir de l’ancienne serre du Château.  Parfois nous animons des stages à Malérargues. Il y a quelques années, j’ai créé plusieurs spectacles avec un groupe de la région, j’espère répéter ces projets. Je passe plus de temps en écriture maintenant. Après toutes ces années, quel que soit le sujet, soit de la nature, soit un monologue de Charlotte Salomon (un élève d’Alfred Wolfsohn dans les années ’30), je suis sûre que je réflète “le processus de chanter” dans mon écriture.

Pour répondre à un besoin à Malérargues, Paul et moi avons créé une belle salle pour les archives du Roy Hart Theatre et cette pièce sert de bibliothèque pour des documents et des enregistrements, ainsi que de lieu d’étude.  Paul a créé le site internet des archives (http://ww.roy-hart.com) et tous les deux, nous essayons d’organiser la documentation et les enregistrements et de les mettre à la disposition des stagiaires pour donner un contexte à leurs cours de voix.

Contact: e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Rosemary Quinn

ws_rosemaryquinn

Rosemary Quinn est directrice du Département de Théâtre Expérimental de Tisch School of the Arts, à l’Université de New York (NYU), où elle enseigne le jeu d’acteur, l’improvisation et l’écriture de ses propres spectacles. Elle est Professeur Associé des Arts du Théâtre, et directrice associée du département Théâtre. Elle vit depuis plus de 25 ans dans le Lower East Side de New York, travaillant comme actrice, metteur en scène, enseignante, administratrice et productrice. Elle a créé des rôles dans de nombreuses productions théâtrales, comme The Other Theater, The Talking Band, Mabou Mines, le Roy Hart Theatre en France et le Theatre for a Two-Headed Calf, entre autres. Elle a beaucoup collaboré avec le metteur en scène Joseph Chaikin, et a joué dans plusieurs pièces de Jean-Claude van Itallie dont Sunset Freeway, qui a été écrite pour elle. Rosemary met en scène le spectacle solo de Jean-Claude en septembre 2012 à La Mamma de New York, et revient à La Mamma en décembre pour un spectacle avec la chorégraphe Molissa Fenley.
Rosemary a étudié le travail de la voix du Roy Hart Theatre depuis 1983, elle est professeur de voix Roy Hart Theatre depuis 1989. Elle anime chaque été des stages et dirige des créations au Centre artistique international Roy Hart, à Malérargues, dans le sud de la France. Rosemary est mariée avec Jonathan Hart Makwaia. Ils ont deux filles.

Photo: © Hanna Lippmann

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laila Skovmand

ws_lailaskovman

Singer, Composer, Voiceteacher.
Graduated as singer from The Royal Academy of Music, Denmark in 2001, specialized in « wordless » singing.

Roy Hart teacher 2006. Worked with the method since 1996, where she spent half a year at Mallerarque. Taught by Carol Mendelsohn, Saule Ryan, David Goldsworthy, Jonathan Hart, Derek Rossingnol, Kaya Anderson and Marianne Le Tron.

A huge passion for the voice has turned into an eternal exploration of the amazing and manifold expression of the voice.  Specialised in working with the individual and expressive voice in musical contexts balancing between individuality/community,  inner/outer world and acting/listening. Singer, teacher and composer in several dance and theatre performances and in her own band Laila & Symfobia.

www.symfobia.dk

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laurent Stéphan

ws_laurentstephane

Laurent Stéphan est comédien, chanteur et pédagogue de la voix. Il est né à Paris en 1965.
Il découvre en 1986 le travail du Roy Hart Theatre en se formant auprès de Pascale Ben, puis avec de nombreux autres professeurs à Malérargues. En 1992-93, il joue dans les «Epoux-épouvantails», un spectacle de la Compagnie Amadée issue du Roy Hart Theatre, dans une mise en scène de Marie-Paule Marthe et Renata Roagna.

Il s’embarque ensuite aux côtés des metteurs en scène Philippe Genty et François Cervantès sur des projets incluant de longues tournées à l’étranger. Après avoir découvert en 1995 les polyphonies traditionnelles de la République de Géorgie, il effectue plus de dix voyages d’étude dans ce pays.

En 2007, il se rapproche à nouveau de Malérargues et du Roy Hart Theatre. Depuis 2010, Laurent Stéphan est titulaire du Diplôme de Professeur de voix Roy Hart Theatre ainsi que du Diplôme d’Etat d’enseignement du théâtre.

Lorsqu’il enseigne à des groupes, Laurent Stéphan aime combiner le côté ludique et spontané d’exercices où la voix est utilisée d’une manière très libre et l’apprentissage de polyphonies, qui requiert au contraire une grande rigueur mélodique et rythmique.

La langue maternelle de Laurent Stéphan est le français, mais il peut également enseigner en anglais, en italien et en espagnol.

CHANT :

Laurent Stéphan a chanté au sein de plusieurs groupes de chants polyphoniques géorgiens :

- Trio Djamata depuis 2011
- Ensemble Marani depuis 1995 (CD « LE SOUPRA »)
– Trio Mze Shina de 1996 à 2009 (CDs « SOLEIL INTERIEUR » et  »KIRIALESA »)

Il est également membre du quatuor de polyphonies italiennes Tempo ideale depuis 2003 (CD « 4 VOIX AL DENTE »)

THEATRE :

Laurent Stéphan est le concepteur et l’interprète de deux spectacles :
Steppa (2010) et Pierre Rivière, l’âme du crime (1993-2012)
(vidéo en ligne sur http://www.pierreriviere.com/ )

Il a travaillé comme comédien interprète avec de nombreuses compagnies en France et à l’étranger.

Téléphone mobile : 00 33 6 23 04 15 04
e-mail : e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Susanne Weins

Susanne_Weins

Susanne Weins est née en Allemagne en 1964.
Elle a étudié le rythme et la musique au Conservatoire Folkwang de Essen en Allemagne. Elle est enregistrée en tant que professeure de musique depuis 1996. Elle est également thérapeute physique et possède un diplôme de spécialisation dans la technique F.M Alexander.
Susanne Weins a commencé à travailler avec le Roy Hart Theatre en 1894. De 1984 à 1994, elle a travaillé principalement avec Marita Günther, Robert Harvey, Jonathan Hart-Makwaia et Rosmarie Quinn-Makwaia. Pendant cette période, elle a travaillé dans le domaine de l’enseignement du développement de la voix, l’improvisation théâtrale et musicale, la voix et le mouvement et l’interprétation de chansons et de poésies. Elle est devenue professeure de Roy Hart en 2003.
En 2005, elle a obtenu un certificat pour enseigner la parole et le langage (DGSS).
Elle enseigne la voix et le mouvement aux danseurs et acteurs professionnels et aux débutants de la Tanzhaus NRW. Elle participe à des manifestations artistiques et de danse et se met en scène pour ses propres productions théâtrales ou ses performances en solo en tant que chanteuse à Düsseldorf, en Allemagne.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Linda Wise

Merci de voir ce lien

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn